Bandeau Bandeau2
Poser sa candidature Intranet
Accueil > Article page d'accueil > Les enjeux de la formation

Les enjeux de la formation


accés à l'eau potable

Le Master GTESD est une formation de haut niveau au service de l'environnement et du développement durable, proposée par 6 Ecoles d'ingénieur appartenant au réseau ParisTech.

Depuis 1990, près de deux milliards de personnes dans le monde ont obtenu l'accès à des installations d’assainissement et 2,3 milliards de personnes ont eu accès à des sources d’eau potable. Environ 1,6 milliard d’entre elles habitent un logement raccordé à un réseau d’adduction d’eau. C'est ce qu'il ressort du nouveau rapport intitulé Progress on drinking water and sanitation: 2014 update, publié conjointement par l’OMS et l’UNICEF.

Malgré cela, 1,1 million de personnes doivent encore recourir à des sources d’eau non-salubres. Les taux de distribution d’eau potable les plus bas se trouvent en Afrique subsaharienne (58 %) et dans le Pacifique (52 %), mais c’est en Asie que se trouve le plus grand nombre de personnes ne disposant pas d’eau potable.

En ce qui concerne l’assainissement, seuls 58 % de la population du globe ont accès à des installations sanitaires améliorées. Un total de 2,6 milliards de personnes ne dispose pas d’un assainissement amélioré, soit plus de la moitié des habitants des pays en développement. L’Afrique subsaharienne a les taux de couverture les plus bas (36 %), suivie par l’Asie du Sud (37%).

Accés à l'eau potableL'ONU a adopté en Septembre 2015 17 objectifs pour le développement durable, dont l'un concerne l'accès à l'assainissement et à l'eau potable. Il vise, entre autres, un accès universel à ces commodités pour tous les habitants de la planète à l'horizon 2030. Une autre objectif concerne la durabilité des villes et une gestion des déchets respectueuse de l'environnement, tandis qu'un troisième met en avant la nécessité de préserver la qualité des sols.

La France a une expérience reconnue dans le secteur de l'eau, des déchets, et de la préservation ou dépollution des sols, ainsi que dans les services environnementaux en général. Elle dispose en particulier d'un potentiel de recherche et développement de niveau international.

C’est pourquoi les grandes écoles d’ingénieurs du réseau ParisTech, en partenariat avec les principales entreprises françaises de l’Environnement, proposent un Master professionnel en sciences et technologies, mention Génie de l’environnement, spécialisé en gestion et traitement des eaux, des sols et des déchets.

Ce Master professionnel vise à former des cadres de haut niveau capables d’intervenir sur le marché du travail de manière innovante dans l’identification, la prévention, la gestion et le traitement des problèmes environnementaux.

Il s’adresse à des étudiants étrangers titulaires d’un diplôme sanctionnant 4 années d’études supérieures.

Il est également accessible à des français, titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4 et d’une expérience professionnelle, désireux de s’inscrire dans le cadre d’une formation professionnelle continue.

Il répond à un besoin exprimé par les entreprises françaises en matière de formation de cadres dans les pays émergents.

 

  Afghanistan, des filles remplissent des bidons d’eau



Arrow_undoRetour

A télécharger

 
  milieu